No Filter de Caroline Receveur, on lit ou pas ?

No Filter, le dernier livre sorti tout droit de la blogosphère !
Derrière chaque ligne, une femme, blonde, plutôt jolie, au sourire ultra-white, aperçut sur instagram et quelques fois sur nrj12 dans une série télévision dont le nom m’échappe encore une fois.
Voilà tout ce que je connaissais de Caroline Receveur. Mais ça c’était avant…

No Filter la petite indic

No Filter, un premier livre très girly

Je n’ai pas pour habitude d’acheter un livre sans en avoir entendu parler, mais ce jour-là, je n’ai pas pu résister. Oui, je suis vraiment trop curieuse, mais j’assume !
Tout d’abord, je voulais en savoir un peu plus sur cette jolie frenchie à qui tout semble réussir.
Et puis, cette couverture so girly, comment ne pas craquer ? Je suis pleinement consciente qu’il m’en faut peu pour trouver un objet super canon, mais une touche de rose et le tour est joué !
En feuilletant les pages, je suis plutôt surprise. Quelques dessins, des jolies photos, des recettes et surtout des pages qui ne sont pas trop chargées, ce qui annonce donc une lecture assez rapide. Pour moi qui ne trouve plus trop le temps de lire, c’est le format idéal.

No Filter la petite indic

Caroline Receveur, presque 30 ans

Avant d’ouvrir le livre, j’étais un peu sceptique. Qu’est-ce qu’une nana issue de la télé réalité peut-elle avoir à raconter d’intéressant ? Le jour où elle a oublié de faire une manucure ? Le jour où elle a dû choisir entre un jean taille haute et un autre taille basse ?
Bref, vous l’aurez compris, je ne m’intéresse que très peu à la vie des « personnalités », mais je reste curieuse…
« Que ce soit mon éducation, mon milieu social, mon entourage ou le métier de mes parents, rien ne me prédestinait à vivre une telle vie« , première surprise pour moi, cette femme est humaine et il semblerait que son parcours ne soit pas fait que de strass et paillettes !
Au fil des pages, Caroline parle de son enfance, son parcours « un peu compliqué » dans le milieu du mannequinat, ses déboires amoureux ou encore de sa famille. Une histoire poignante dans laquelle je me suis parfois retrouvée (je ne parle pas du mannequinat bien entendu !).

caroline receveur la petite indic

Pourquoi j’ai adoré ce livre

À la fermeture du livre, je me suis dit « merde, il est génial » !
Tout d’abord, j’ai adoré l’idée que mes préjugés aient été complètement infondés. Par la suite, les témoignages de ses proches m’ont rappelé à quel point je suis fière de mes amis et combien ils me sont précieux, 25 ans d’amitié, ça compte ! Les conseils, les recettes ou encore les anecdotes je dois bien avouer que j’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre.
Pour finir, le chapitre « Papa« , dans lequel elle évoque ses souvenirs, me touche particulièrement.
Cette année, cela fera mon quatrième Noël sans elle… Alors dans chacune de ses phrases, j’ai pu facilement m’identifier, me retrouver et me dire que cette femme à de quoi être fière de son parcours…

caroline receveur la petite indic

Encore de beaux jours devant elle

Si aujourd’hui Caroline Receveur explose sur les réseaux sociaux, elle est aussi une acharnée du travail. Créatrice de la marque de thé Wandertea, elle excelle aujourd’hui dans son rôle de chef d’entreprise.
Au programme : mélanges detox, mélanges adaptés (problème de peau, cellulite, pour les fêtards…), produits de qualité, jolis packagings… le tout 100% naturel et made in France.
Une découverte qu’il me tarde de faire !

No Filter la petite indic

Ce qu’il m’a manqué

Caroline consacre un petit chapitre à ses tatouages. J’avoue que je suis restée sur ma faim, j’aurais aimé en savoir davantage. De plus, pour moi qui aime relire certains passages, je regrette qu’il n’y ait pas un sommaire.
À part ces deux petits détails, le livre est top. Je vous le conseille !

À très vite

Mylène

Acheter le livre
Wandertea
Facebook
Instagram

No Filter la petite indic

caroline receveur la petite indic

caroline receveur la petite indic

No Filter la petite indic

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *